browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Balade Patrimoine du village de Saint Etienne Vallée Française

Posted by on 12 septembre 2015

plan-dessin

Occupé depuis au moins le néolithique, puis enclave Franque au VIème siècle, le village doit son nom à cette dernière période historique. Saint Etienne n’a pas bénéficié de remparts, ce sont les maisons accolées en cercles concentriques autour de l’église qui en faisaient office. Pierre grise ou rousse du pays, le schiste des murs est égayé par la présence de gros quartz blancs. Pour les toitures, l’usage fréquent de la tuile romane se mêle harmonieusement à celui de la lauze.

Quelques monuments remarquables :

Le château de Cambiaire

Du château d’origine ne subsistent que le donjon, les trois tours d’angle et une partie du rez-de-chaussée. En effet, l’ensemble a été restauré dans la seconde moitié du XIXe siècle dans le style néo-médiéval en faveur à l’époque : terrasse sommitale du donjon crénelée et adjonction d’une petite tourelle couverte d’un toit en poivrière, construction d’une chapelle… Incendié par les allemands en avril 1944, en représailles d’un attentat contre leurs troupes, la reconstruction de ses toitures prive deux de ses tours de façade de leur toit en poivrière. Le parc planté de châtaigniers et de cèdres l’entoure. Cette grande bâtisse est aujourd’hui reconvertie en structure touristique.

le château de Cambiaire

le château de Cambiaire

– Le Temple

Le village est doté d’un temple avant 1610. La guerre des Camisards qui va embraser les Cévennes du 24 juillet 1702
jusqu’en 1704, n’épargnera pas le Temple. Celui-ci sera détruit dès la révocation de l’Edit de Nantes comme tous ceux du Royaume à l’exception de celui du Collet de Dèze. Du temple originel ne subsiste qu’un pan de mur, que l’on peut apercevoir face à l’internat du collège. Il fallut attendre le 23 février 1836, pour qu’un projet de reconstruction soit adopté. Comme tout édifice consacré au Culte Réformé, il est extrêmement sobre dans sa conception, il y a lieu cependant de signaler les belles colonnes qui supportent les tribunes.

Le temple

Le temple

– L’église

La construction de l’église s’est faite par à-coups successifs au fil des siècles. Il ne reste que peu de chose de la chapelle primitive construite IXe siècle ou Xe siècle : l’arc d’entrée situé à droite du proche actuel. Agrandie et dotée d’un clocher aux XIVe siècle et
XVe siècle, elle ne connaitra sa forme définitive qu’en 1686.

le clocher de l'église

le clocher de l’église

– Cap de ville

Les ruelles datent du XVe siècle, elles sont caladées parfois en pas d’ânes ou taillées dans le rocher de même que l’assise des maisons. N’hésitez pas à vous perdre dans le dédale de ces ruelles, ou vous trouverez des encadrements de porte remarquables, des rez de chaussée taillés dans le rocher, de saignées d’évacuation taillées dans le roc…

st-etienne-vf-rues   st-etienne-vf-facade

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi «vallée française» ?
L’origine du nom de Vallée Française a donné lieu a bien des interprétations. Pour certains, il s’agirait d’une Vallée Franche ou déchargée d’impôts. Pour d’autres, cette vallée aurait été occupée par les Francs au moment des invasions sarrasines. Les historiens contemporains s’accordent pour penser que l’origine de ce nom viendrait du fait que cette vallée était une avancée Franque dans la Septimanie wisigothique (entre le Vème et le VIIIème siècle).

Balade autour de Saint Étienne Vallée Française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *