browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Quelques magnifiques panoramas….

Posted by on 25 juillet 2015

Voici une sélection de 5 panoramas commentés. Ils ne sont pas classés par ordre d’intérêt, car il est difficile d’établir un ordre d’intérêt, tout dépendra de vous, si vous vous sentez d’humeur plutôt « calcaire » ou dans une énergie plutôt « pommes de pin ». En vrac, voici donc 5 endroits où s’arrêter un moment pour laisser le temps et l’espace s’étirer…

Le Point Sublime

Vue du Point SublimeCelui-ci est sans doute le plus connu, et il n’a pas volé sa réputation… Nous sommes au dessus de la zone la plus profonde des gorges du Tarn, sur le Causse de Sauveterre. Plus de 400 mètres de dénivelé nous séparent de la rivière tout en bas. Le regard pour loin et profond, c’est grandiose… et assez vertigineux.

Le panorama du Tableau

Corniche des Cévennes OT

Celui-là est situé sur la route de la Corniche des Cévennes qui relie Florac et St-Jean-du-Gard. Le grand pré en pente est cultivé, mais avec sa forme curieuse, je me demande s’il ne sert pas de piste de ski l’hiver… De là le regard porte sur le village du Pompidou, la Vallée Française en dessous, et le mont Aigoual à droite… Un très bel endroit, à la frontière entre le calcaire du petit causse (la Can de l’Hospitalet) que l’on vient de traverser et le schiste cévenol.

Le dolmen du Pradal

dolmen Pradal OT

« Quand je prends la route qui monte de Florac vers le Méjean, il arrive souvent un moment où je ne sais plus trop si je conduis ma voiture ou si j’ai piqué un planeur à l’aérodrome. A gauche c’est « La Terre vue du Ciel ». D’ici, on voit tout les monts Lozère, le Bougès, des morceaux de Margeride et d’Aubrac de l’autre côté… Et des moutons. Ou des nuages. Je ne sais jamais. L’idéal est de se poser près du dolmen en haut, car avec les pieds et la tête, c’est aussi l’estomac qui décroche. » Georges du Tarn, témoin contemplatif.

Le mont Aigoual

crédit photo : Alain Lagrave

crédit photo : Alain Lagrave

– Un point de vue incontournable du sommet des Cévennes, où la nuit par temps clair, on peut apercevoir nettement le contour de la méditerranée, avec les lumières des ports. Le jour, la vue à 360° est imprenable, et on peut même, avec de la chance, deviner au loin la chaîne des Pyrénées… Le site est accessible en voiture, et il est possible aussi de visiter la station météorologique, où sont organisées de nombreuses animations en été, comme l’Estival.

Le mont Lozère

crédit photo : Alain Lagrave

crédit photo : Alain Lagrave

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les blocs de granite sont autant de petites taches gris-blanc, qui vues de près, ressemblent à d’énormes oeufs d’autruche fossilisés, qui viennent nous rappeler que, finalement nous ne sommes que des petites fourmis qui ne font que passer… Difficile d’évaluer les échelles, reste une sensation persistante d’infinie pureté, d’éternité. Ici en automne, derrière l’arbre (un hêtre sans doute), le Bougès et les vallées cévenoles se perdent dans le lointain…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *