browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Gorges du Tarn : le Belvédère du Pas de Soucy

Posted by on 16 novembre 2014

gorges du tarnA cet endroit un chaos gigantesque barre le Tarn et s’offre au regard depuis un promontoire aménagé sur Roche sourde, en surplomb de ce labyrinthe chaotique issu d’un effondrement des falaises environnantes.

Le Tarn disparaît sous les blocs  et réapparaît assagi en vue du village des Vignes. Loin de se perdre, la rivière ressort revigorée car 3 fontaines la rejoignent au défilé. Sur le versant du Méjean la roche rouge porte encore les traces du fracas des roches.

Seule l’eau bouillonnante franchit ce pas mystérieux. Lors des crues (pouvant atteindre 14 m) il n’est pas rare que la rivière recouvre l’ensemble du chaos.

Cette curiosité a suscité l’imaginaire des hommes et deux légendes en sont nées :
La plus connue rapporte le combat entre le diable (le Drac) et sainte Énimie. Avec l’aide de Dieu, sainte Énimie envoie sur le diable tous les rochers de la falaise. Croyant le Drac vaincu, la sainte stoppe les autres rochers dans leur course : Roc Aiguille reste figé à mi-pente se penchant au-dessus de la rivière. Le diable s’enfuit par le Tarn et rejoint l’enfer.
À une autre époque, Gargantua, en excursion dans les Gorges du Tarn, se trouvant trop à l’étroit à Sainte-Énimie et ne sachant pas où poser ses pieds, décide de continuer sa balade par le Causse de Sauveterre. Mais à trop admirer les paysages, la nuit le surprend à Saint-Rome de Dolan. Affamé, loin de toute auberge, il décide de pêcher. Décrochant une étoile pour éclairer la vallée, au Pas de Soucy, un genou sur chaque rebord de causse, il agrippe les rochers et fouille dans la rivière. Il s’y prend mal, fait trembler la montagne et provoque un éboulement : le chaos du Pas de Soucy.
Pour plus d’infos cliquez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *